Supervision

La quadruple crise actuelle – sanitaire, économique, sociale, écologique – nous oblige à revisiter nos postures habituelles et les référentiels académiques de l’accompagnement.

En supervision, je vous propose de développer une nouvelle approche de l’accompagnement intégrant l’intelligence du corps. En enrichissant ainsi votre champ de conscience et de compétence, vous pourrez permettre à vos clients de traverser le tsunami des transformations sociétales en créant vitalité et créativité pour eux-mêmes et pour leur environnement.

 

La supervision est traditionnellement un cadre sécurisant et inspirant où partager vos expériences et questionnements, prendre du recul sur votre pratique, identifier les zones aveugles de votre posture professionnelle (représentations limitantes, schémas répétitifs, mécanismes défensifs et projectifs liés aux histoires individuelles et à l’imaginaire collectif), et les mettre en mouvement pour gagner en liberté intérieure et en pertinence dans vos interventions.

 

La supervision « Via Corpo » a pour spécificité d’aborder les situations de chacun en associant l’entretien verbal à une mobilisation concrète de l’intelligence du corps.

Vous déploierez ainsi plus pleinement votre singularité, tout en incarnant de grands principes universels du vivant qui pourront renouveler et dynamiser votre activité professionnelle. Ce lien entre universalité du vivant et singularité de votre expression décuple votre créativité et lui donne une nouvelle puissance.

À chaque session, nous créons les conditions à la fois d’un passage de seuil dans l’immédiateté de la séance et d’une évolution au long cours, dans une double temporalité permanente.

 

En supervision individuelle, nous explorons ensemble toute la profondeur intime de vos demandes et questionnements.

En collectif, vous vous enrichissez de la pluralité d’approches et d’options que vous offre le groupe. Le fait d’être tour à tous accompagné et accompagnant vous permet par ailleurs de progresser dans vos compétences grâce à l’intelligence collective et aux clés de lecture et de compréhension qui émergent du groupe.

 

Pour faire danser le masculin et le féminin, et renforcer l’alliance entre la force d’incarnation du corps et la puissance créatrice du symbolique et de l’imaginaire, je supervise certains groupes en co-animation avec Daniel Grosjean, mon mari.