Praticiens en Pédagogie Perceptive

Vous cherchez un appui pour dépasser certaines difficultés que vous rencontrez dans votre pratique professionnelle, et ainsi gagner encore en compétence ?

Pour cela, vous rêvez d’une dynamique collective où partager vos expériences et vos questionnements avec d’autres professionnels de la Pédagogie Perceptive ?

La supervision professionnelle est un cadre sécurisé et sécurisant pour aborder, comprendre et faire évoluer les ressorts qui vous animent en relation d’accompagnement ou en situation d’animation.

Objectifs de la supervision

Ce n’est pas un lieu où vous recevrez des conseils extérieurs pour pratiquer mais un espace où vous pourrez, entre pairs et sous la conduite du superviseur :

 

  • prendre du recul sur votre pratique et analyser ce qui s’y joue, sous l’angle spécifique des lois du vivant,
  • interroger les impacts de vos postures et actes perceptifs, relationnels et réflexifs sur la qualité de votre accompagnement,
  • identifier vos imperceptions et zones aveugles grâce aux feedbacks du groupe,
  • trouver les voies de passage pour les mettre en mouvement et gagner ainsi en pertinence et en liberté au sein de votre pratique. 

Principes de travail :

  • Harmoniser les 7 lois du vivant en soi et dans le développement de son activité professionnelle
  • Identifier, accueillir et valider ses points forts, ses axes de puissance personnelle, ses talents
  • Prendre conscience des croyances, représentations limitantes et mécanismes de défense liés à son histoire individuelle et à l’imaginaire collectif des accompagnants, et les mettre en mouvement
  • Découvrir et déployer la singularité de ses potentialités perceptives, cognitives et imaginaires pour libérer sa créativité dans sa pratique d’accompagnement
  • Identifier et assumer son message propre, qui donne à son activité professionnelle une originalité unique
  • Articuler la sensibilité du corps, la structure du vivant et la puissance de la pensée pour déployer une approche créative de l’accompagnement

Les questionnements ou difficultés apportés par les participants sont abordés à travers l’entretien verbal et la lecture du mouvement gestuel.

Les interactions au sein du groupe sont régulées via les postures spécifiques de la Pédagogie Perceptive : réciprocité actuante, neutralité active, directivité informative.